Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 00:00

Bonjour à tous!

Masques-Africains-3777.JPG     Nous allons découvrir avec ce conte, comment un petit être qu'on hue et méprise, rejeton de basse famille qui traîne la queue et le ventre dans la fange qu'il mange durant les jours malheureux...
    Comment un petit animal qui ronge dans le monde l'oeil mi-clos, l'oeil mi-brillant le fruit déterré dans le champ du fils de la femme maîtrise t-il l'univers des animaux stupides qu'il terrasse sans victoire sur le sol nu de sa cour?
  Ce conte est pour Catcent qui publie les vendredis,  Les Catcenteries

  IL adore les contes et a un Porc-épic, un Renard et d'autres animaux  qui viennent se balader dans son jardin, son zoo à lui A admirer ICI

    N'est-ce pas ceci arriva?

      N'est-ce pas le Porc-épic, au temps où le courage vibrait au coeur de la jeunesse, au temps où les biceps virils de l'homme jeune dans la vie rivalisaient sans défaillance avec la ténacité, la brutalité de la jambe noire, jambe d'acier de l'adolescent; N'est-ce pas le Porc-épic provoqua, audacieux une rencontre sans égale de tous les animaux?
     Il interpella la verte génération de la jungle dont l'orgueilleuse fierté incitait hors du terrier, ou du maquis à se frapper la poitrine...
     "Jeunesse de la jungle, dit-il femelle ou mâle, adolescent ou adulte, animal à sabots, à ongles ou à griffes de l'autre côté de ma cour, alignez-vous l'un après l'autre en rang s'il le faut, vous viendrez recevoir à mes genoux votre chute.
Epargnez-moi le soin inutile de faire de la mise en train avant la lutte.
     Vous, faites-en tant et tant que vos muscles et vos nerfs s'assouplissent et résistent au choc...Aujourd'hui, tous je vous vaincrai" Toum doum fit le tam-tam de la lutte.
Masques-Africains-3780.JPG

      Ces paroles du porc-épic enflammèrent l'oeil rouge du lion et les nerfs de la gent barbare qui vit de sang et de chair. C'était la règle du jeu: il fut applaudi.
Les jeunes Lionnes et Panthères admiraient son éloquence et surtout son courage.
     "Qui sait ce que peut ce jeune animal?" se disaient-elles.
     Et déjà leurs coeurs battaient en désordre. Le Renard inaugura la cérémonie. Il chanta pour harranguer la foule et vivant déjà la tête dans les étoiles sa victoire après la lutte. Il cria à la foule réunie:
     "J'ai fait chuter le porc-épic de honte, le voilà qui fuit à travers l'impénétrable forêt, il débouche au bosquet...Porc-épic, je te plains"


   Les paroles de la bouche de quelqu'un ne font pas sa force. Dit-on dans mon village.


    Renard pour sa honte, trépignait au rythme du tam-tam et des castagnettes de la danse de lutte. Porc-épic l'attendait sans bouger.
      A peine le buste de Renard toucha-t-il la poitrine de porc-épic que de haut en bas, dans tous les coins de la cour se répercuta un bruit sourd de chute brutale qui ranima le rythme des tam-tams de la danse de la lutte.Doum doum toum!
     N'est-ce pas le renard était renversé les quatre fers en l'air et de la place qu'il s'était assignée, porc-épic ne bougea point?
     "Au suivant"  dit le Porc-épic.
      Aussitôt l'animal aux dents démesurées le Sangler bondit de la file et s'annonca au rythme du tam-tam, avec le chant des lutteurs en sueurs, prêts à s'affronter pour l'honneur:
      Il rua, frotta ses sabots au sol en chantant l'avant-lutte:

       "J'ai fait chuter le porc-épic de honte, le voilà qui fuit à travers l'impénétrable forêt, il débouche au bosquet...Porc-épic, je te plains"

      Si Renard avait eu l'honneur de toucher avec son buste l'insigne poitrine de Porc-épic, Sanglier à son tour ne se ressouvenait pas pas de ses yeux l'avoir vue. Dans sa chute, tout étourdi, ses dents hors des lèvres, profondément blessèrent le sol. D'un large ravin qui indiquait sa fuite la cour s'étonnait et unanimement applaudissait Porc-épic.

    N'est-ce pas Sanglier avait été terrassé par Porc-épic?

     Honte à celui qui craindrait la danse de lutte" répétait le tam-tam toum doum toum doum!
Les courages se refroidissaient. Les plus forts de la jungle avaient le dos couvert de boue. On affrontait la cour. Hélas toujours pour sa honte.Il ne restait plus que le roi de la brousse.
Que pouvait-il faire?
      Aux nobles la lutte est interdite...

Masques-Africains 3820
   Et porc-épic chantait:
   "Jeunesse de la jungle, dit-il femelle ou mâle, adolescent ou adulte, animal à sabots, à ongles ou à griffes de l'autre côté de ma cour, alignez-vous l'un après l'autre en rang s'il le faut, vous viendrez recevoir à mes genoux votre chute. Epargnez-moi le soin inutile de faire de la mise en train avant la lutte.
Vous, faites-en tant et tant que vos muscles et vos nerfs s'assouplissent et résistent au choc...Aujourd'hui, tous je vous vaincrai"

     A suivre!...Quel est le secret de Porc-épic???

 Texte de Léon Ayissi Nkoa.

  Tableaux peintre à Edéa Cameroun.

    Bonne journée à tous!

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 12:32

Bonjour à tous!
Traditions-et-Coutumes 3849     Il y a une semaine, s'est déroulé le mariage coutumier de mon frère Manu et de Mado, parents de Maria-Frieda

   Le mariage ici se déroule en plusieurs phases, nous avons d'abord Les Négociations du Mariage

  que je vous suggère de découvrir pour mieux comprendre la suite...

Traditions-et-Coutumes-3836.JPG

    Après la phase des négociations, la famille du prétendant se retrouve dans la concession de la fiancée pour célébrer  Le mariage coutumier qui se déroule la nuit. Cette rencontre a pour but  d' apporter la dot de la jeune fille à ses parents. 

  Cette dot est contituée des biens en nature et en cash, destinée aux membres désignés dans la famille.Ce mariage s'est déroulé à Edéa, ville de la noix de coco...

Traditions-et-Coutumes-3825.JPG

  A Edéa, lorsque la famille du gendre arrive, on leur apporte de l'eau pour se débarrasser de la fatigue du voyage, ensuite on partage le repas et les négociations commencent...

  Le représentant du Marié prend la parole et dit:

-Ndi, si je me trouve ici ce soir, c'est parce que j'ai vu dans ta concession une certaine chose pour laquelle je voudrais chercher du bois pour que tu la donnes à mon fils aîné.

   Le représentant de la famille de la fiancée:

    -Quel est le nom de cette chose que je détiens ici sans connaître moi même sa valeur?

    -Son nom est Mado.

   -Personne n'est seul concerné par le problème d'un être humain. Je ne te dirais pas non, car personne n'a jamais pris pour femme l'enfant qu'il a engendré.

  -Reviens demain. Je réunirais les membres de ma famille pour leur dire que tu aimes l'enfant. S'ils disent non, moi aussi je te dirai non; mais s'ils marquent leur accord, je serai d'accord moi aussi.

  -Avant de venir ici, je tiens de mon fils qu'il a vu ta fille,si tu réserves une réponse négative à ma démarche, c'est mon affaire à moi que tu gâcheras et non celle de l'enfant

   - C'est tout à fait vrai. Je te connais très bien . Mais tu n'as fait qu'accoucher  tout comme moi je n'ai fait qu'accoucher. Faisons les venir. S'agissant de nos rapports, il n'ya rien à te repprocher.   Quand nous connaîtrons la pensée des jeunes gens, je te donnerai l'enfant.

    Je vais appeler ma fille et toi ton fils. "Ainsi en forgeant les bracelets des jeunes filles, nous les essaierons à leurs poignets".

   Prends cette Kola et goûtes-en un quartier, parce que en venant te voir en premier lieu, quoi qu'il en soit, "je secouerai l'arbre en sachant que j'avais commencé à le couper."

    -Cette kola est amère à souhait et juste gluante, très bonne.

    -Mon Ami, je vais te demander la route... et n'oublie pas que je reviens et comme tu sais "persornne n'a jamais remis en noix des kolas déjà mâchées..."

Traditions-et-Coutumes 3845Cette cérémonie dure toute une nuit ou plusieurs semaines dans certains cas, vous pouvez découvrir, Les Négociations du Mariage


Traditions-et-Coutumes-3851.JPGPour la suite, je vous parlerai de cette chèvre qui joue un rôle essentiel dans les Bénédictions des jeunes mariés

     Bonne journée à tous!


Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 05:00

Bonjour à tous!

Cette semaine, le casse-tête de la semaine parle de l' AMITIE

un-peu-de-tout 2743

   Un jour, j'ai voulu donner mon opinion sur l'amitié, j'ai perdu des "amis"...Un véritable Casse-tête" , je vous  dis, malgré La Kola de l'Amitié.

   L'Amitié c'est un sentiment étrange...qui peut finir...Et c'est pourquoi je me pose des questions sur la valeur des serments en amitié.   Je vais  m'essayer au casse-tête de la semaine chez Lajemy, avec ce conte de chez moi  si justement intitulé:

L'Amitié

   Comme une boisson agréable, comme le miel sauvage, comme la clarté du jour que le soleil illumine, l'amitié enivre, réjouit, réchauffe sans cesse le coeur qu'elle a choisi.

    Deux filles furent enchaînées par cette force, elles se jurèrent des serments, elles s'aimaient comme des amants. Jamais l'une d'elle ne souffrait être où l'autre était absente.

    Un jour toutes deux ensemble comme d'habitude, elles virent un ruisseau poissonneux, si poissonneux qu'il les émût.

     "Amie dit la plus sensible, que jamais l'une d'entre nous ne vienne pêcher dans ce ruisseau en l'absence de sa compagne; fusses-tu morte, je m'en abstiendrais pour jamais. Si je mourrais me promets-tu même foi?

     La deuxième fille frivole autant par amitié que par l'âge se jeta aux pieds de son amie: " Dis quelle parole a franchi de la bouche! Si tu mourrais? Te survivrais-je? Qui m'aurait donné goût de la vie dans une vie qui t'aurait tuée? Si jamais les mânes sont vrais, si jamais le pouvoir que nous leur attribuons est leur pouvoir, tarderais-tu à m'affranchir de la douleur? Embrasse-moi amie...Je te le promets"

     Peu de temps après, la première fille mourut. La douleur déchira le coeur de son amie. Elle s'arracha les cheveux, elle se roula dans la boue, elle refusa nourriture à son estomac, elle se couvrit de caolin et de fange. Elle ne coiffa pas sa tête en signe de deuil. La douleur avait raidi ses machoires: elle ne parlait plus.

      Tant de tristesse faisait contraste avec le charme de sa jeunesse. Il n'y eut de coeur endurci qu'elle ne troubla et bouleversa. A la voir, on pleurait, on s'asseyait à côté d'elle. Pour la consoler, on l'embrassait, on la plaignait.

     Le temps réussit à effacer de ce deuil l'horreur et le dépit. La fille s'intéressa à la vie . Elle aimait voir les lieux remplis de tristesse et de souvenirs, qu'elle avait fréquentés avec sa compagne.

     Elle pleurait et s'en trouvait soulagée.dans ces moments tièdes de sa vie où dans son coeur se mêlaient le dégoût et le désir. Le ruisseau poissonneux la tenta plus encore, elle le visita. Le poisson était plus que jamais abondant. Elle eut envie de pêcher et ne put s'en empêcher.

   Seule au milieu des bois, partagée par l'angoisse et le deuil, elle barra le passage à l'eau et se mit à chercher le poisson. En ce moment, une voix à peine distincte lui parvint du confin de la forêt et la complainte qui s'éléva disait:

  Complainte: A nna  ééééé!!! Oh ma soeur, quel fut entre nous le serment?  Entre nous le serment fut que si jamais je mourais, jamais dans ce ruisseau, tu ne pêcherais...Hélas mon trépas t'abuse et tu t'affranchis du serment et viens pêcher dans le ruisseau...Oh A naa ééé!!! Oh ma mère!

   Le bruit de l'eau dominait et la fille pêchait cependant, la voix s'approchait

    Complainte.... A nna éééé!...

    Son coeur battait de curiosité et de crainte, ...Une crainte de mort certaine. Elle ne se trompait pas. Quelqu'un chantait...

    Complainte... A nna éééé!!!

    L'inconnue s'approchait, elle reconnut la voix et cette fois, elle perdit ses forces mais demeura consciente. Elle s'affaissa près de son poisson. Oui le revenant de son amie la rejoignait non par amitié, mais par serment. Amie frivole, amie infidèle, elle n'avait pas su garder le serment et l'autre le venait réclamer. La fille s'arrêta au bout d'un instant, elle écouta...elle ne se trompait pas, quelqu'un parlait ou plutôt quelqu'un chantait

   Complainte...   A nna éééé!!!!

    Au bord de ce ruisseau très poissoneux où l'amitié avait éclaté, au bord du ruisseau où s'était fait le serment de deux amies, se déroula un drame singulier. La fillle encore pleine de deuil et de jeunesse, d'amitié et de tristesse, loin de son père et de sa mère disparaissait pour jamais sans tombe...Pour un serment.

    Conte tiré des Contes et Berceuses du Cameroun

    De Léon Marie AYISSI NKOA

    CEPER 1996

roses-de-mon-jardin 2080Bonne journée à tous!

Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 06:19

Bonjour à tous!

compo-florales 3356

Ce matin je vous présente quelques proverbes Africain

compo-florales 3350

" Le proverbe est le cheval de la parole" Nigéria

compo-florales 3353

   "On ne jette des pierres qu'à l'arbre chargé de fruits" Cameroun

compo-florales 3351

    "On ne se débarasse pas d'un coup de pied d'une vieille pirogue qui vous a aidé à traverser le fleuve" Afrique

compo-florales 3361"Quand on met une limite sur ce que nous devons faire, nous posons une limite sur ce que nous pouvons faire" Afrique

 

compo-florales 3360"Si tu portes une personne depuis l'aube et que le soir tu le traînes, elle se souviendra que d'avoir été traîné" Afrique

 

compo-florales 3358

Bonne journée à tous!

 


Repost 0
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 23:48

Bonjour à tous!

Aujourd'hui, je vous présente le sachet de l'amour...

un-peu-de-tout 2746

   Voici un sachet cadeau reçu à l'occasion d'un mariage...

   C'est l'équivalent du sachet de Dragées offert par les mariés à leurs invités...

   Celui-ci a de particulier qu'il contient des cadeaux qui revêtent un fort caractère symbolique dans mon Pays.

un-peu-de-tout 2743

Il contient la Kola dans les négociations de mariage:  Conte: 6 Les Kolas de Lièvre et les Négociations pour le mariage 

 

3308759285 42d2fd8a18-copie-1

La Kola qui est un symbole d'amitié et de paix se retrouve dans toutes les situations amicales, de joie ou de conflit... Voir La Kola de l'Amitié

 

un-peu-de-tout 2735

   Ces sachets de l'amour contiennent aussi le fruit de l'arbre à Jujube appelé ici "Didime", c'est à dire ce qui est sucré-sucré...

    Les graines de ce fruits sont distribuées dans les situations qu'on veut apaisées et douces, au goût sucré-sucré...

   Le partage de ces graines, ou les offrir signifie qu'on vous souhaite un mariage, une vie de couple sucrée comme ces graines qu'on croque toujours en nombre Impair et pas plus de sept...

famille 1322

 

un-peu-de-tout 2740    "Ce sachet de la vie" contient donc trois choses essentielles pour la bénédiction des jeunes mariés,

    -Les arachides c'est de la nouriture sans laquelle tout être vivant ne peut survivre...

    -Un fruit de l'arbre à Jujube pour le meilleur du mariage...

    - La Kola à partager en cas de pire et pour cimenter l'amitié entre les deux familles.

un-peu-de-tout 2739Je vous souhaite une belle journée Sucrée!

Repost 0
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 06:14

   Bonjour à tous!

Tables-amies 2166Voici la Kola de l'amitié,

    Il peut arriver des moments dans la vie où il souffle un vent fort sur les relations amicales, amoureuses ou familliales, la société dans ce cas à prévu des moyens de résolution de conflit.

   En général on fait appel à un sage, un médiateur qui peut être un parent, un ami commun ou une personne âgée pour appaiser les uns et les autres. Pendant cette réunion on discute à coeur ouvert, on se confie, on s'explique et on recoit des "mots sages"( conseils) pour éviter ce genre de conflit à l'avenir.

   A la fin de cette rencontre on divise la noix de Kola en quartiers qu'on remet à ceux qui "étaient" en conflit et chacun doit le partager aux assistants pour bien signifier qu'il n'y a plus de rancoeur.

Tables-amies 2162Pendant cette rencontre très conviviale malgré l'orage, on peut servir en collation des arachides bouillis, en caramel ou grillés,ou des "Bitter Kolas".

Tables-amies 2167   A la fin si le conflit est résolu, les amis, frères ou parents fâchés repartent avec chacun une branche de "feunkeung" appelé "arbre de la paix" dans sa maison.

 Chacun à tour de rôle doit organiser un repas chez lui, pendant lequel, les personnes qui se réconcilient boivent du vin de palme ou du vin de raphia après en avoir versé quelques gouttes au sol, qu'on piétine devant tout le monde pour signifier que la querelle est effacée.

27112009-004-.jpg      Si le conflit persiste pour une raison ou pour une autre, on convoque une prochaine assise en choisissant un autre jour et parfois un autre médiateur.

Tables-amies 2168   Bonne journée à tous!

Repost 0
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 07:40

 

  N'est-ce pas un jour Lièvre trompa Crocodile? Conte: Lièvre, Crocodile, Eléphant et Antilope

 N'est-ce pas ayant Crocodile à sa recherche, lièvre s'enfuit?

N'est-ce pas ceci arriva? Conte: Lièvre, Crocodile, Eléphant et Antilope

  On mit deux mains de banane dans un panier qu'on lui donna. Il alla à la recherche de Antilope. Dès que celui-ci aperçut la banane, il sauta dans le panier et se mit à manger. Le lièvre l'enferma dans le panier et le transporta dans la cour de ses beaux parents. On se mit à le taper avec un pilon.


   On réunit tous les animaux et sous leur regard, on donna en mariage au lièvre la cadette de la défunte femme de Antilope.

La Panthère animée de mauvaises intentions alla les attendre sur le chemin. Quand lièvre et sa femme arrivèrent à son niveau, elle dit au lièvre: "Je convoitais cette femme depuiiiiis! Donne-la moi. Sinon je vais te tuer ici". Lièvre murmura à la femme "si panthère te demande ce que tu aimes manger, dis-lui le manioc, compris?" "Oui" répondit la femme que panthère emmena.

       Le lièvre les devanca et alla dans le champ tendre un piège auprès du plus beau pied de manioc, creusa un trou et s'y cacha. La panthère s'enquit auprès de la femme de ce qu'elle aimait manger. Elle répondit que c'était le manioc.

     Panthère se remdit au champ, avisa le plus beau manioc et se mit à creuser. Elle fut aussitôt prise dans le piège dont lièvre tira la corde; il tirait et panthère trop fière étoufait ses plaintes, jusqu'à ce qu'elle mourut. Le lièvre sortit du trou, alla récupérer et emmener sa femme chez lui..

   Quand les autres animaux apprirent cela, ils se rendirent sur les lieux et chantèrent:

       "Panthère est morte pour le manioc de la femme

         Mais la femme n'est plus à elle

         Panthère est morte pour le manioc de la femme d'autrui

         Ne convoites pas la chose d'autrui du regard"

FIN

   Comme souvent quand la connexion est lente, OB refuse l'insertion d'images dans ce conte... Je suis désolée.

Bonne soirée à tous!


Repost 0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 09:04

Bonjour à tous! - N’est-ce pas ceci arriva ? - N’est-ce pas Lièvre tua l’enfant de crocodile et mangea tous ses œufs ? - N’est-ce pas crocodile le recherchait pour se venger ? - N’est-ce pas crocodile retrouva lièvre qui portait des morceaux de calebasses aux pieds et le laissa passer ?

Lièvre continua son chemin et alla retrouver l’éléphant dans sa case et se mit à manger les œufs frits qu’il retirait des replis de son corps.

- Dis, que manges-tu ainsi, demanda l’éléphant. - Ce n’est que mon flanc que j’ai l’habitude de taillader pour manger. - Donne-m-en que j’en goûte aussi. Le lièvre lui donna les œufs de crocodile. L’éléphant les mangea et s’écria : - Comme c’est bon : Peux-tu taillader mon flanc aussi ? - Bien sûr. Seul un couteau bien affuté fera défaut. L’éléphant pris son coutelas qu’il affûta sur le rebord de la pierre krêt!

L’éléphant pris son coutelas qu’il affûta sur le rebord de la pierre krêt!

Krêt ! krêt ! Quand il vit que la lame brillait au soleil, il le remis à lièvre qui se  pencha sur son flanc et coupa, coupa,coupa. L’éléphant voulut goûter. Le lièvre lui offrit des œufs de crocodile. L’éléphant les mangea, les trouva succulents et dit :

Lièvre tailla, tailla, tailla. Un moment donné, il enfonça la lame

de rasoir dans le cœur de l’éléphant qui tomba raide mort. Il sortit de la case et se mit à courir à toutes jambes.

Antilope-Topi-Damaliscus-Lutanus-4

        L’antilope le vit et demanda :

- Que fuis-tu ainsi ? - Cette nuit, la case de Magne s’est effondrée sous le poids de son maïs qu’on avait lié en grappes et pendu au grenier. - Passerons-nous donc la nuit chez moi en attendant que les dégâts soient réparés qui pensait en faire la viande à offrir à ses beaux-parents pour la dot de sa fiancée, deuxième femme.

Ils se rendirent chez Antilope et peu de temps après, lièvre demanda - A quoi sait-on que tu es profondément endormi ?


Lièvre répondit : « J’écarquille les yeux toe toe toe et toi ? »

Antilope répondit ; « Je ronfle hou hou hou ».

     Ils allèrent se coucher. Peu après, l’antilope se leva, prit son fusil , le pointa sur Lièvre qu’il croyait profondément endormi avec les yeux grands ouverts. Lièvre le vit et dit, je rêve que antilope veut me tuer...

voyais pas, dormons…Je ne recommencerai pas.

Pourtant il recommença et fut une seconde fois arrêté par le lièvre vigilant. Ils s’endormirent, mais lièvre à son tour se leva, porta et coucha dans son lit à lui la première femme de antilope, prit la place derrière le mari, dans le lit conjugal. Aussi, lorsqu’il se leva une nouvelle fois, car il tenait à cette viande pour la dot, c’est sur sa propre femme qu’il tira, croyant tirer sur le lièvre. De grand matin, le lièvre se plaça dans la cour et déclara :

Rendit sur le champ chez les parents de la femme à qui il annonça la nouvelle - Dans la nuit antilope à tué sa femme croyant me tuer. Puis il se Rendit sur le champ chez les parents de la femme à qui il annonça la nouvelle et à qui il dit : - Je vous l’avais demandée en mariage, vous aviez refusé. Est-ce que Si j’attrape antilope, vous me donnerez la cadette de sa femme en mariage ? - Oui, lui fut-il répondu.

et à qui il dit :

Si j’attrape antilope, vous me donnerez la cadette  de sa femme en mariage ?

- Mettez deux mains de banane douce dans un panier et donnez-le-moi.

A suivre

  Bonne journée à tous!

 

 

 

Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 08:47

 

   -N’est-ce pas ceci arriva ?

    -Si fait

    -N’est-ce pas lièvre alla à la récolte des fruits?

    -Si fait

En redescendant de l’arbre Lièvre tomba dans des tiges d’ignames rampantes et épineuses. Son dos s’en trouva tatoué. Quand il pavint à l’endroit où on traverse le cours d’eau, ils trouva le crocodile qui demanda au Lièvre.

-Avec quoi as-tu tatoué ton dos ?

-Avec quoi d’autre, sinon la peau rouge de mon chef.

-Peux-tu venir tatouer le dos de mes enfants ?

-Je le peux bien, mais tu devras apprêter un petit plat d’argile neuf, deux œufs, un peu d’huile, un petit fagot de bois, je te dirai le jour où je viendrai.

Crocodile.jpg

  Ce jour-là il arriva, déploya une peau rouge dehors et dis au crocodile et à sa femme :

-Regardez ici et écrivez, compris ?

-Oui, répondirent-ils.

    Le lièvre pénétra dans la case, mit à frire les œufs, arracha le nombril de l’un des enfants qu’il jeta dans l’huile. Cela grésilla « jwéééét » ! les parents crocodiles demandèrent :

     -Qu’est-ce que c’est, lièvre ?

      -Si vous faites cela, je vais tout laisser tomber. N’est-ce pas je fais frire les œufs que vous m’avez donnés ?

       Après avoir ainsi parlé, il jeta un coup d’œil dans la remise et avisa un panier plein d’œufs. Il les cassa tous, les fit frire et les serra sous ses aisselles et en d’autres replis de son corps. Alors il tatoua le dos du second enfant et sortit.

       -Dis à ta femme, recommanda-t-il au père crocodile, de ne pas  pénétrer dans la case tout de suite, hein ?

     -Oui, répondit le père crocodile

      -Accompagne-moi maintenant.

   Le père crocodile l’emmena sur son dos. A un moment donné il entendit sa femme appeler :

      -Crocodile, crocodile ohhhhhh !

       -Ouiiii !!! répondit-il

      -Pendant que tu raccompagnes ainsi le lièvre, sache qu’il a tué un de tes enfants et mangé tous tes œufs.

Le lièvre entendit et s’empressa de dire :

     -Elle dit que l’orage qui avait emporté ma mère arrive là derrière. Que tu dois m’emmener rapidement de sorte qu’il na puisse nous rattraper.

Le père crocodile alla le déposer sur l’autre rive. Le lièvre rentra chez lui, perça les morceaux de calebasse qu’il passa à ses pieds, de sorte que quand il marchait, cela faisait « toktok toktok ». Lancé à sa recherche après avoir constaté les dégâts causés chez lui. Le crocodile le vit et dit :

    -Voici le lièvre qui a tué mon enfant et mangé tous mes œufs.

lièvre

     -Moi père ! il y a plein de lièvres dans cette brousse Même celui aux épaves d’assiettes ; même celui aux bouts de doigts, même celui aux morceaux de calebasse, comme moi-là

     -Ce n’est pas toi alors ! Je le retrouverais ce Lièvre...

   A suivre!

 

 

 

Repost 0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 08:49

Bonjour à tous!

Nous avons vu dans le conte Conte: 6 Les Kolas de Lièvre et les Négociations pour le mariage

   " Que en forgeant les bracelets de la jeune fille, on les essaie à son poignet"

 

   Interrogé, la jeune fille (Perle Africaine) a exprimé son accord

  Dès lors une délégation composée des  parents du fiancé se rend dans la famille de la dulcinée et c'est une tante qui va parler au nom de tous.

   Elle s'adresse au Papa

     -Bonjour Père, je viens ainsi, tourmenté par la faim, émettre le voeu que tu me donnes une petite personne avec qui je vivrai et qui calmera ma faim.

     - En as-tu vu une pour émettre un pareil voeu?

     - J'en ai vu une pour laquelle je voudrais aller ramasser du bois. Mon mari que voici était ici la semaine dernière pour notre fils aîné  parce qu'il voulait  "avant de secouer l'arbre avoir commencé à le couper".  

     -Et il pense avoir commencé à secouer l'arbre dans cette chefferie?  Asseyez-vous je ne suis concerné que de loin puisque ce n'est pas avec moi que l'enfant passe le plus clair de son temps. C'est avec sa mère qu'elle passe la journée. Je ne peux donc rien dire en son absence.

   Il fait entrer son épouse, la mère de Perle Africaine.

   Ces personnes ont quelque chose nous dire, je leur ai répondu que je n'ai pas engendré mes enfants seul et comme

   "Personne n'a jamais pris pour femme une enfant qu'il a engendré écoutons leur demande"

    Le chef de famille se lève et prend la parole. Il s'adresse au père de Perle Africaine:

    -Ndi, je viens  ainsi pour tirer du fourreau ta machette entre tes propres mains. Je ne peux pas tirer ta machette du fourreau en cachette  je la tirerai du fourreau entre tes propres  mains de manière que tu saches clairement chez qui te diriger en cas de recherche.

   - Que veux-tu dire par "tirer la machette du fourreau"? demande la mère?

   - J'ai vu dans cette concession une enfant qui peut surveiller mes patates dans la cendre pendant que je vais couper du bois.


   - Nous avons ici, un petit rien d'enfant , pas encore grande.

   - Je ne veux pas d'une géante, mon ami. Ma force est juste ce qu'il faut pour que tu me donnes une petite qui grandira pendant que moi aussi, je grandirai.

    -S'il en est ainsi, laisse-moi le temps de réfléchir, de tourner et retourner comme un homme doit tourner et retourner un problème. Alors seulement saurai-je quoi te répondre...

    - Oui Ndi, ce que tu dis là me plaît beaucoup. On dit

   "Qu'allant tout seul, le cours d'eau se tropma de chemin"

    Tu vas consuler les tiens et et tu fixeras la date de notre prochaine rencontre...

    Ces négociations pour le mariage peuvent durer plusieurs semaines...

   A bientôt pour la suite

   Les images préparées pour cet article, impossible des les insérer, le net tourne au ralenti ici.... Juste assez de connexion

pour vous dire bonjour... Je suis vraiment désolée!

   Bonne journée à tous!


   

 


Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fryou
  • : Passionnée de déco, je vous présente ma maison au fil des jours. Un tour au jardin et à la cuisine pour de belles recettes.Je partage avec vous mes lectures devinettes, contes et légendes de mon pays.
  • Contact

Profil

  • fryou
  • Femme, j'aime la Déco, le Jardinage, la Cuisine, la Culture, les Contes, la Lecture et l'Amitié
  • Femme, j'aime la Déco, le Jardinage, la Cuisine, la Culture, les Contes, la Lecture et l'Amitié

ICI

Noel 2009

24122009408

 Noel 2010

DSC06130

 

ange4

 

noel-au-jardin 5947

 

DSC06143  

DSC05905

" Que la douceur de l'amitié soit faite

de rires et de plaisirs partagés"

Cadeaux de mes Ami(e)s    

DSC06813Mon Ange...

DSC06829

DSC08052

DSC07059

chris17

 Les Prix reçus

Fond d'écran

logo pearl


Certificat-gentillesse.jpg

 

prix10-styleUn verre d'eau pour vous souhaiter

BIENVENUE

DSC08935

" A vouloir mordre une pierre, on perd ses dents "

 Proverbe Africain

DSC07510
"Aimer c'est redevenir comme tout le monde

en s'imaginant qu'on devient comme personne"

   Abel Bonnard

DSC08640

Février 2011

Chez Elisabeth

DSC07461 Chez Jeannine H.

DSC07184.JPG
   Chez Alicia

tables-2010 0127 Dans la Blogo

DSC07418

DSC08682

Tables-en-fete-chez-Fryou 5713
Déco Maison

DSC08648

DSC08555

compo-florales 5047

A la cuisine

Compresse-2.jpgAu jardin

DSC08906.JPG"Ne laissez jamais le temps au temps

Il en profite"

nouveau-jardin 5294A Bientôt!


Recherche

Ceci Arriva