Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 21:18
Bonsoir à tous!
  -N'est-ce pas ceci arriva?
  -N'est-ce pas Fondop décida de donner sa fille en mariage au chef du village? Devant le refus de cette dernière approuvée par Mafongang sa mère et par son frère, n'est-ce pas il décida de maudire tout le monde et les chassa de sa concession?
maison chef bandjoun
  -Si fait!
   Les parents de Mafongang ne sont plus de ce monde depuis plusieurs maïs. Elle ne peut donc pas se réfugier dans leur compréhension bienveillante et épanouissante. Elle qui avait suivi Fondop par amour croit vivre un mauvais rêve. Elle va laissant dans les greniers de sa case tout le fruit du travail de ses mains. Elle va malheureuse se retrouver sans toit, mais convaincue de vivre plus tranquille ainsi plutôt qu'en sachant sa fille dans un enfer. Elle va passer quelque temps chez sa première fille, quelque temps chez la seconde, avant de s'installer chez une tante vieille et veuve.
    Dans la ville voisine où ils se sont dirigés, le fils et la fille s'imposent à un oncle maternel, savetier de son état, mais au "coeur si large qu'on y entre sans frapper".
   Si vous pouvez supporter la faim, leur dit-il simplement, la case est la vôtre. Elle est déjà pleine d'enfants mais cela ne fait rien. Dieu veillera sur tout. Le fils qui apprenait déjà à conduire, accélère sa formation et devient conducteur de taxi.
   Tout ce qui lui reste après les tracasseries policières, après la recette du jour versée au patron, presque tout son salaire à la fin du mois, il le consacre aux études de sa cadette.
26022010-003-.jpg

    Celle-ci est intelligente et surtout volontaire. Elle avale les étapes... La voilà en faculté de médecine. Six ans, c'est long? Par rapport à quoi? Elle aura une bourse. Elle a appris à se contenter de peu. Son frère pourra ainsi la sevrer  sur le plan financier et s'occuper un peu de lui même. A cause d'elle, il n'a pas encore songé à se construire une case à lui, ni encore moins à se trouver une femme. Son frère a tout misé sur elle.
Et pour commencer, ellene lui parlera plus que de celles de ses difficultés qu'elle ne pourra vraiment pas surmonter par ses propres moyens.
      "La calebasse du chef ne pousse qu'en pleine brousse"
La fille soutenue modestement mais avec acharnement, se retrouva premier médecin originaire de son village, un très grand village. Un peu de tétutesse positive, un peu de défi lancé au pouvoir paternel de malédiction avait empêché l'assassinat d' un génie.
       Personne ne s'en vanta dans le camp de Mafongang et ses enfants. On eut le triomphe modeste. Comme par hasard, le premier poste du nouveau médecin fut l'ôpital situé au pied du baobab... La nouvelle de sa présence en ces lieux fut rapidement colportée à travers tout le village. L'on disait:
      La fille de Fondop est au pied du baobab. Toutes les blouses blanches lui disent "oui docteur, non docteur, s'il vous plaît docteur"... Elle...   Elle.....
bonjour 0644

      Fondop se forçait à faire la sourde à tout ce qui se disait autour de lui. Mais habitué du pied du baobab où il était admis au moins une fois l'an, il ne tarda pas à vérifier le bien fondé de tous ces bruits. Pendant sonséjour à l'hôpital, la honte, le remord, une firté secrète et la maladie l'écartelaient. S'il ne disait rien, il n'en pensait pas moins. A peine rentré chez lui, il manda so ami intime à qui il vida son coeur:
      Par aveuglement, j'ai commis une faute énorme. Je m'accrochais au bon vieux temps, alors que tout avait déjà changé. Malade comme je suis, je peux disparaître d'un moment à l'autre. Cela ne doit pas arriver avant que nous ayions remis les choses en ordre.
       Dès aujourd'hui, entreprends les démarches nécessaires pour que Mafongang revienne dans sa case, pour que mon fils et ma fille reviennent eux aussi. Il faut que dans les délais les plus brefs, eux et moi échangeons une branche de l'arbre de la paix, et écrasions le "mbvètn"*
costume Notables Danse
   *Ecraser le mbvètn est un rite au cours duquel après avoir prononcé les paroles de réconciliation, de renoncement à une situation de litige ou de malédiction, on écrase et distribue aux personnes interéssées un mélange de certaines plantes. Cela signifie "effacer"
        FIN.
bonjour 0856          Mon fils Loïc et mes beaux, lors des funérailles de sa grand-mère, il y a 5 ans.
       Bonne journée à tous!
  PS/ Certaines photos sont prises sur le net, et la plupart sonr prises par moi. Mais toutes sont le reflet de ma réalité culturelle. Merci à tous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DANY 21/03/2010 08:05


Une belle histoire  qui  nous apprend beaucoup de choses sur la culture de ton pays.On apprend beaucoup en la lisant jusqu'au bout, au
fond c'est l'histoire de beaucoup de pays d'Afrique.
J'adore les photos .
Gros bisous et bon dimanche
Dany 


fryou 21/03/2010 17:26


Bonjour DANY, tu as tout compris, moi-même il y a des choses que je savais, mais comme ca... En relisant l'histoire j'ai aussi beaucoup appris Super bon dimanche à toi Gros bisus


catcent 20/03/2010 21:50


Si je me trompe pas, c'est sûrement ton histoire, raconter comme la tradition l'exigeait.  Merci Frieda pour ce partage. Bisou et bonne soirée bye


fryou 20/03/2010 23:15


Bonsoir Catcent, Là, tu te trompe...Il s'agit d'une nouvelle tirée du recueil de nouvelles du Pr. KUITCHE F.G la nouvelle est intitulée "Retournements" et le livre "Les Vins Aigres" Bisou et bonne
nuit à toi!


Jeannine 20/03/2010 19:25


Bonsoir Frieda.A partir de ce conte j'ai compris beaucoup de choses sur notre tradition. Merci de m'avoir éclairer sur ces zones sombres.
Bisu et bon We 


fryou 21/03/2010 17:41


Figure-toi que moi aussi j'ai redécouvert nos traditions
Comme quoi, on apprend tous les jours
Bisu du dimanche


Ramu 20/03/2010 13:48


Très belle finale et très belles photos.Merci pour ce partager et bon week end.Kisses,sista.


fryou 21/03/2010 17:40


Bonsoir Sista,
Kisses of sunday


Dominique BAUMONT 20/03/2010 12:26


Ahhhhh, enfin !!!!!
Dis moi Frieda, c'est toi qui l'a écrit ce conte ?
Si oui, bravo.
Bisous et bonne journée à toi.
Dominique


fryou 21/03/2010 17:38


lle Bonsoir Dominique,
il s'agit d'une nouvelle tirée de
"Les Vins Aigres" , recueil de nouvelles du prof KUITCHE
Le titre de la nouvelle, "Retournements"
Merci d'avoir apprécié
Bisu



Présentation

  • : Le blog de fryou
  • : Passionnée de déco, je vous présente ma maison au fil des jours. Un tour au jardin et à la cuisine pour de belles recettes.Je partage avec vous mes lectures devinettes, contes et légendes de mon pays.
  • Contact

Profil

  • fryou
  • Femme, j'aime la Déco, le Jardinage, la Cuisine, la Culture, les Contes, la Lecture et l'Amitié
  • Femme, j'aime la Déco, le Jardinage, la Cuisine, la Culture, les Contes, la Lecture et l'Amitié

ICI

Noel 2009

24122009408

 Noel 2010

DSC06130

 

ange4

 

noel-au-jardin 5947

 

DSC06143  

DSC05905

" Que la douceur de l'amitié soit faite

de rires et de plaisirs partagés"

Cadeaux de mes Ami(e)s    

DSC06813Mon Ange...

DSC06829

DSC08052

DSC07059

chris17

 Les Prix reçus

Fond d'écran

logo pearl


Certificat-gentillesse.jpg

 

prix10-styleUn verre d'eau pour vous souhaiter

BIENVENUE

DSC08935

" A vouloir mordre une pierre, on perd ses dents "

 Proverbe Africain

DSC07510
"Aimer c'est redevenir comme tout le monde

en s'imaginant qu'on devient comme personne"

   Abel Bonnard

DSC08640

Février 2011

Chez Elisabeth

DSC07461 Chez Jeannine H.

DSC07184.JPG
   Chez Alicia

tables-2010 0127 Dans la Blogo

DSC07418

DSC08682

Tables-en-fete-chez-Fryou 5713
Déco Maison

DSC08648

DSC08555

compo-florales 5047

A la cuisine

Compresse-2.jpgAu jardin

DSC08906.JPG"Ne laissez jamais le temps au temps

Il en profite"

nouveau-jardin 5294A Bientôt!


Recherche

Ceci Arriva